Aubin sawadogo ki dit mieux
 


LA FLORE AU BURKINA

Au nord, dans la zone sahélienne où il pleut peu, s'étend la steppe arborée où dominent des petits arbres ou arbustes : épineux rassemblés en bosquets, baobabs, gommier, ainsi que quelques graminées comme le cram-cram et le fonio sauvage.



Au centre, dans le domaine soudanien plus étendu, se développe des espèces telles que le karité, le néré, le caïlcédrat, aini que de nombreuses graminées formant un tapis généralement continu. La végétation du domaine soudanien apparaît plus dense.



Dans le sud, dans le domaine soudano-guinéen, la pluie permet le développement d'une végétation plus variée et plus dense : fougères, palmiers ... et quelques forêts.



POUR CITER QUELQUES UNS, ON A


LE MIL


Le mil caractérise la civilisation de toute la région.


Le mil est à la base de la nourriture quotidienne, le Tô ou sagabo, qui est une bouillie épaisse,

tout l'art des cuisinières résidant dans les sauces.


ici, à la fois le mil et le "petit mil" (que l'on connaît en France comme millet)

Bienvenue sur le site de la grande famille SAWADOGO
Burkinabé, je suis fier de l'être
Fier de cette belle peau noir que j'ai
La patrie ou la mort, nous vaincrons
Si tu arrives à terme d'un voyage et que ton coeur bat, alors rebrousse chemin
Viens que je crache sur toi
Permet moi d'allumer ta pipe
 

=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=
Copyright@famillesawadogo.2008 Tout droit réservé